Anton, Le Pré Catelan le restaurant

Anton, Le Pré Catelan le restaurant

 

Sans raison particulière j’ai longtemps repoussé l’achat du livre de cuisine de Frédéric Anton. Le prix de 75 €, qui peut sembler onéreux, était pourtant en ligne avec les prix affichés pour des ouvrages comparables. En fait la participation de Frédéric Anton à l’émission Master Chef, qui pour moi n’est pas vraiment une émission de cuisine, tout du moins la saison 1, m’avait un peu déçu.

Puis un beau jour, sans raison particulière non plus, j’ai décidé d’acquérir ce livre auprès de mon revendeur préféré Amazon. Il faut dire que les commentaires des internautes étaient assez encourageants.

Le Livre est plutôt grand puisqu’il mesure près de 36 cm. La couverture est comme perlée en léger relief, on sent tout de suite qu’il s’agit d’une reliure de grande qualité.

Cet ouvrage a été écrit en collaboration avec Chihiro Masui, une journaliste gastronomique japonaise. Chihiro Masui rédige pour la presse internationale des articles sur la gastronomie et l’art de vivre, ainsi que sur les grands chefs français : Joël Robuchon, Pierre et Michel Troisgros, Georges Blanc, Frédéric Anton, Yannick Alléno, Pascal Barbot, Eric Briffard… Outre cet ouvrage, elle a participé à l’écriture de nombreux livres gastronomiques comme Le Cinq d’Eric Briffard.

Rentrons maintenant dans ce superbe ouvrage. Les premières pages nous présentent l’univers de Frédéric Anton et son parcours, on y apprend notamment que Chihiro Masui est à l’origine de ce livre et on devine les liens forts qui unissent le chef avec Joël Robuchon.

Puis vient la description d’une soirée au Pré Catelan par Chihiro Masui. Comment après la lecture de ces quelques lignes résister à l’envie de ne pas se rendre dans ce lieu magique ?

On part ensuite pour plus de 300 pages de recettes. 29 produits regroupés en 7 catégories : coquillages, crustacés, légumes, poissons, viandes, gibiers et desserts. Chaque produit donne l’occasion à Chihiro Masui de partager son expérience, ce qui renforce notre envie de passer aux fourneaux.

La grande originalité de la cuisine du chef Anton c’est qu’il décline chaque produit en 3 recettes. Cela nous offre 3 façons différentes pour préparer un produit. Les téméraires pourront même proposer une déclinaison complète lors d’un repas. Je trouve que le principe est vraiment génial, chaque plat nous offre un mini menu dégustation.

Les recettes sont claires et les descriptions vont à l’essentiel sans détour. Ce livre s’adresse plutôt à des amateurs avertis mais il est facile de trouver sur internet les explications qui pourraient manquées. On a l’impression que l’on peut réaliser les recettes, quel bonheur. Certes certaines recettes comme la pomme d’amour soufflée seront probablement inaccessibles ; cependant la photo nous offre quand même beaucoup de rêve.

La grande qualité de cet ouvrage doit beaucoup à Richard Haughton. Le photographe a réussi à mettre en valeur de manière incroyable les réalisations de Frédéric Anton ; chacune de ses photos étant une grande réussite.

Le chef nous propose à la fin du livre quelques recettes de base comme les bouillons ou les jus, ce qui est toujours appréciable. Les dernières pages étant consacrées à une présentation de la brigade du Pré Catelan et à de larges portraits des hommes clés de l’établissement comme Stéphane Ory, le bras droit de Frédéric Anton, ou Christelle Brua la chef-pâtissier.

Conclusion

Un excellent livre que je recommande chaudement. Outre le fait qu’on ait envie de réaliser pleins de recettes, la simple lecture de ce livre nous fait rêver et nous permet de voyager. Seul regret l’absence du foie gras qui semble pourtant être l’un des produits phares de Frédéric Anton.

Vidéo